Home / France / Attentat-suicide charliste : Mila déclare à son public musulman qu’elle fout toujours « son doigt dans le cul d’Allah » (vidéo)

Attentat-suicide charliste : Mila déclare à son public musulman qu’elle fout toujours « son doigt dans le cul d’Allah » (vidéo)

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 novembre 2020

 

Vous connaissez le principe des attentats-suicides commis par des musulmans.

Il y a quelque chose d’un peu similaire qui émerge, mais chez les Charlistes. L’idée consiste à provoquer les musulmans en insultant leur divinité jusqu’à qu’ils viennent vous décapiter dans votre salon devant vos parents.

S’adresser aux musulmans en leur disant que vous mettez le doigt « dans le trou du cul » de leur divinité est une façon comme une autre de se suicider, dans la France de 2020. Car, voyez-vous, il y a beaucoup de musulmans qui vivent en France. Des millions et des millions. Et ces gens n’aiment pas que l’on insulte leur divinité.

J’avais pourtant dit du bien de la culture arabo-andalouse

Ceci dit, cette jeune fille est déjà condamnée à mort par les Français de confession musulmane donc ça ne change pas vraiment grand chose à ce stade, j’imagine.

Ceci dit, tout ça est bizarre.

Si encore elle disait que les musulmans devaient tous repartir chez eux, ça pourrait avoir du sens. Du genre, « votre religion là, c’est de la merde, repartez dans vos bleds ».

Mais là, j’ai du mal à saisir ce projet de société charliste à majorité islamique.

Je vois toute une série de gens qui s’éclatent en voyant ça mais ces gens ne seront pas là pour assurer la protection de cette fille.

Il y a un côté « vas-y, on te regarde ! » qui me gène.

Est-ce que Damien Rieu a insulté Allah sur Twitter ? Je ne m’en souviens pas. Il faudrait lui demander de le faire, en solidarité avec Mila, plutôt que de faire des hashtags de cave depuis les tribunes.

Aucun de ces gens n’insultent Allah ou le prophète de l’islam face caméra, sous son vrai nom. Ils se disent simplement « solidaires ».

Enfin bref, importer des bougnoules était une mauvaise idée. Dommage que nous n’ayions pas eu notre mot à dire sur cette décision prise par les juifs.

Commentez l’article sur EELB.su