Home / Les dernières actualités / Berlin occupée : la manifestation juifiste contre l’antisémitisme se termine en pogrom

Berlin occupée : la manifestation juifiste contre l’antisémitisme se termine en pogrom

Captain Harlock
Démocratie Participative
26 avril 2018

Le règne des juifs en Europe touche à sa fin. En Allemagne, les choses ne vont pas mieux pour la juiverie qu’en France.

Le Figaro :

Un petit rassemblement contre l’antisémitisme a été dissous à la suite à d’incidents mercredi à Berlin, après que des inconnus ont traité les participants de « terroristes » et ont arraché un drapeau israélien, ont indiqué la police et les organisateurs. Trois personnes, selon la police, s’étaient rassemblées dans l’après-midi dans le quartier berlinois de Neukölln, où vit une importante communauté immigrée, musulmane principalement, dans le cadre d’un appel à des manifestations contre l’antisémitisme dans plusieurs villes.

Elle a été « été interrompue au bout de 15 minutes, après que les organisateurs se sont fait cracher dessus, ont été traités de terroristes et qu’un drapeau israélien a été arraché », a indiqué dans un communiqué le Forum juif pour la démocratie et contre l’antisémitisme (JFDA), à l’initiative de ce rassemblement.

Ces immigrés musulmans sont vraiment ingrats.

Sur les vidéos diffusées par le JFDA, on peut voir un jeune homme arracher le drapeau israélien tenu par un manifestant et s’enfuir avec. Une autre vidéo montre un homme, capuche sur la tête, passer devant un manifestant s’exprimant dans un micro et cracher à ses pieds. « Il y a eu des protestations très sonores, les personnes qui voulaient organiser le rassemblement se sont senties menacées » et y ont finalement « mis fin », a indiqué à l’AFP un porte-parole de la police de Berlin. Il n’a pas été en mesure de dire si des violences avaient été commises.

Plusieurs actions de solidarité envers les juifs sont organisées mercredi en Allemagne après plusieurs incidents qui ont renforcé la crainte d’une résurgence de l’antisémitisme dans le pays 70 ans après la Shoah. A Berlin, un grand rassemblement sous le slogan « Berlin porte la kippa » a débuté mercredi à 16H00 GMT au coeur de Berlin à l’appel de la communauté juive. D’autres villes, comme Cologne, Potsdam, Erfurt ou Magdebourg ont annoncé se joindre au mouvement.

Comme à Paris récemment, seule une poignée de terroristes juifs se sont effectivement manifestés hier à Berlin, capitale du Reich occupé.

Ces terroristes hébraïques qui paradent en Allemagne depuis 73 ans commencent à comprendre qu’ils ne ressortiront pas vainqueurs de cette guerre. Et ce ne sont pas les quelques larbins enjuivés du gouvernement d’occupation qui changeront la donne.

Ces empoisonneurs avaient tout misé sur la submersion raciale de l’Europe. Ils découvrent avec effroi, comme à chaque fois, que leurs calculs machiavéliques vont se retourner contre eux.