Home / Décryptage / Le système de vote Dominion utilisé pour frauder lors des élections US partage son siège avec une orga écolo-marxiste de Soros

Le système de vote Dominion utilisé pour frauder lors des élections US partage son siège avec une orga écolo-marxiste de Soros

Captain Harlock
Démocratie Participative
18 novembre 2020

 

Des nouvelles de la tentative de coup d’état perpétré contre le Président Donald Trump. Dominion Voting, le système de vote électronique ayant servi à organiser la fraude électorale aux Etats-Unis, est situé dans le même immeuble de Toronto (Canada) que « Tides », une organisation écolo-marxiste financée par George Soros.

Rebel News :

La société de tabulation des votes [Dominion], au centre de plusieurs controverses sur la légitimité de l’élection présidentielle américaine, partage un bureau avec la Fondation Tides.

Tides, qui a récemment changé de nom pour devenir Make Way, est une organisation caritative éco-radicale d’extrême gauche qui dirige l’argent fourni par George Soros vers des groupes et des organisations plus petits pour promouvoir le programme globaliste de Soros.

Dominion Voting est sous le feu des critiques après que les machines à compilation des votes aient créé une oscillation de 6 000 votes dans un seul comté de l’État du Michigan. Les mêmes machines et logiciels ont été utilisés dans tous les comtés de Géorgie et dans plusieurs autres États qui viennent d’envoyer leurs votes à Joe Biden (pour l’instant).

Rebel News était sur place dans l’immeuble de Dominion Voting situé au 215 Spadina Avenue à Toronto, et mon équipe de tournage et moi-même avons en fait été évacués par un gestionnaire de l’immeuble.

Mais avant qu’il ne nous arrête pour avoir commis « l’odieux délit » de journalisme, nous avons appris que Tides et Dominion avaient demandé au gérant de l’immeuble d’enlever toute signalisation et toute référence à leur occupation commune de l’immeuble. Pourquoi auraient-ils fait cela ?

L’étroite relation de travail que l’entreprise et l’organisation caritative entretiennent soulève encore plus de questions sur la sécurité des élections américaines.

Les employés radicaux de George Soros sont-ils en mesure d’accéder aux mêmes bureaux, classeurs, serveurs et Wi-Fi que ceux de Dominion Voting ? Des protocoles de sécurité supplémentaires ont-ils été mis en place pour garantir qu’aucune donnée de vote ou information exclusive ne soit protégée ? De tous les bureaux dans le monde, pourquoi Dominion Voting occupe-t-il ces bureaux depuis 2013 ?

En plus du partage suspect des bureaux, Dominion Voting a également montré son jeu lorsque des documents ont fait surface montrant qu’il avait donné entre 25 000 et 50 000 dollars à la fondation personnelle d’Hillary Clinton, un organisme de bienfaisance étroitement lié à la Fondation Tides. George Soros a en fait donné plus de 9,5 millions de dollars à la campagne électorale d’Hillary Clinton.

Rebel News a appelé Dominion Voting et le bureau de la fondation Tides à plusieurs reprises, et s’est entretenu avec des employés en dehors de leurs bureaux.

Dans tous les cas, ils ont refusé de répondre ou même de décrocher le téléphone. Nous avons laissé des messages et nous mettrons à jour cette histoire si jamais ils nous rappellent.

C’est sûrement une (((coïncidence))) si les équipes de Soros travaillent dans le même immeuble que l’entreprise de vote électronique Dominion, une vitrine de Smartmatic dont le PDG est Mark Malloch Brown, un membre de la fondation de Soros.

Rien à voir ici goy.

Commentez l’article sur EELB.su